Retour en haut

LES MAÎTRES DE LA PHOTOGRAPHIE ALBANAISE - DES MARUBI À KRISTAQ SOTIRI (I)   Christian RABY  -  26 photographies

Galerie en cours de chargement. Merci de patienter.

Méconnue en Occident, la photographie albanaise constitue pourtant un des fonds photographiques les plus riches des Balkans et un des plus importants d’Europe.
Son histoire commence avec Pjetër Marubi, un garibaldien en fuite qui trouva refuge dans l’Empire Ottoman et, plus précisément, à Shkodra. C’est en véritable pionnier qu’il y ouvre le premier studio de photographie d’Albanie en 1850. Le succès de cette entreprise dépasse les frontières de la ville et c’est toute la société albanaise qui vient prendre la pose devant son objectif.
Après sa mort, plusieurs générations de photographes vont se succéder et couvrir l’histoire et la vie quotidienne locale. Ces «aèdes de lumière», dont parle Ismaïl Kadaré, vont offrir à la photographie albanaise son âge d’or qui ne prendra fin qu’en 1944, date de l’instauration de la dictature d’Enver Hoxha.
Exhumée après un demi-siècle de répression et d’isolement, cette œuvre fait découvrir différents visages de l’histoire peu connue de l'Albanie.

Photographe

Christian RABY

Lauréat du grand prix de la photographie noir et blanc ilford 1993, Christian Raby a enseigné la photographie pour l'Université de Chicago et a été photographe pour le théâtre fédéral de la Nouvel Orléans. Il est l'auteur d'un livre sur le peintre Denis Perret et de photos de pièces de théâtre de la Nouvel Orléans. En 2012-2013, il est commissaire d'une exposition sur L'Âge d'or de la photographie albanaise 1858-1945 à la Maison européenne de la photographie (Paris).


Autres galeries de Christian RABY :

VENUS D'AILLEURS, migrations et identités rêvées
LES MAÎTRES DE LA PHOTOGRAPHIE ALBANAISE - DES MARUBI À KRISTAQ SOTIRI (II)
Racines, habiter la terre
Pictures of Diversity


Contacter le photographe

Site web du photographe


Lien à copier pour partager cette galerie :